En temps de pandémie

Communiqué du bureau de l’Académie de Vaucluse

La pandémie contraint l’Académie à modifier ses activités. Il n’y a plus de séances ordinaires et les communications historiques, archéologiques ou patrimoniales, ont dû être reportées depuis mars 2019. Même la séance solennelle qui marque tous les deux ans la rentrée de l’Académie, avec la remise du Grand prix, les prix Paul de Faucher, Guillaume de Blégiers et Victorin Laval, n’a pu se tenir le 7 octobre 2010, dans la salle de l’hôtel de ville d’Avignon.

Dans un esprit de solidarité académique, nous nous souhaitons le meilleur bien dans la lutte contre ce fléau, dans l’espérance que tous soient dans la meilleur santé possible. Que ceux et celles qui sont touchés ou dans leurs proches, trouvent ici une expression de soutien et de réconfort.

On pourra découvrir le tome X, de la neuvième série, de nos Mémoires qui vient de paraître. Outre la qualité des travaux qui y sont présentés, le renouvellement de la présentation ajoute à son intérêt.

Le bulletin mensuel de l’Académie, quant à lui, est plus que jamais nécessaire en ce contexte sanitaire si particulier. Le voici comme il est : un lien entre les membres de l’Académie. Il continuera à paraître et dès que nous en aurons la possibilité, nous annoncerons la prochaine réunion.

Le Conseil d’administration réfléchit aussi sur sa diffusion dans un support informatique, tout en maintenant pour les membres qui n’ont pas internet, l’accès habituel.

Créée sous l’Empire en 1801, dans le droit fil de l’Académie des Emulateurs, voulue à l’imitation des académies romaines par le vice-légat Jean-Nicolas Conti en 1658, notre Académie a traversé les périodes d’une histoire souvent mouvementée. Aujourd’hui, dans cette situation sanitaire difficile, elle reste optimiste dans la certitude que sa spécificité peut apporter une forte contribution à la vie culturelle de ses membres, et plus largement encore.

Laisser un commentaire